• publié le 1 juin 2017
CERISE : Une association tournée vers son quartier, un lieu de rencontre inter générationnel

Mais qu’est-ce que CERISE ?

Cerise (Carrefour Echanges Rencontres Insertion Saint Eustache) créée en 1998 avec pour objectif de créer du lien, est devenue un lieu très vivant dans le quartier.
Au départ, une résidence réservée aux jeunes de 16 à 25 ans puis très vite l’ouverture d’un centre socioculturel permettant de favoriser les échanges et les rencontre et de faciliter l’insertion de jeunes ou moins jeunes en situation professionnelle ou familiale instable.

C’est aussi, ajoute, Delphine Roux Braz, la directrice qui a grandi et habité dans ce quartier  un lieu d’animation à vocation sociale, familiale et inter-générationnelle qui prend en compte la demande des habitants du quartier et des 600 adhérents pour  développer des projets avec l’aide de bénévoles du quartier et pour le quartier.

Qui anime ce lieu ?
Dans ce quartier Montorgueil -Saint Eustache, Cerise fonctionne grâce à la présence de plus de 110 bénévoles animés par une équipe de 5 salariés responsables chacun d’un pôle d’animation (Enfance et familles, Langues et Insertion, Loisirs et partage…).
Des stagiaires (Bpjeps, assistants sociaux…) et des volontaires en service civique viennent en appui de cette équipe.
Beaucoup de ces bénévoles viennent de la paroisse Saint Eustache, une paroisse ouverte sur le monde, vers les personnes du quartier mais aussi vers celles de passage ou celles en difficulté.

Grâce à tous ces bénévoles ou stagiaires, les projets sont démultipliés  et beaucoup d’initiatives peuvent voir le jour et être accompagnées.

Dans un souci de professionnalisme, Cerise permet à ceux qui le souhaitent de suivre des formations afin qu’ils remplissent au mieux les missions qui leurs sont confiées.


Quelles activités ?
Les activités qui sont proposées tant aux jeunes qu’aux adultes, sont choisies en concertation avec différents partenaires : adhérents de Cerise, les écoles, la mairie… en fonction des besoins et des attentes qui se font ressentir.
Tous les 4 ans, un diagnostic territorial est effectué ce qui permet de réajuster les propositions faites par Cerise en fonction de l’évolution du quartier.

Delphine nous précise que pour créer du lien et pour montrer aux parents que l’on n’est pas dans un lieu de simple consommation d’activités, ceux-ci doivent obligatoirement venir inscrire leur enfant et faire connaissance avec le lieu et les animateurs.

Le café Reflets, café associatif tenu par des bénévoles, accueille un public varié où toutes les rencontres sont possibles.

De la braderie solidaire qui fonctionne 4 fois par semaine aux repas servis le mercredi midi une fois tous les 15 jours pour financer des projets portés par des mamans seules, par des jeunes ou par tout autre groupe, tout est fait pour aider les habitants du quartier .

Parmi les multiples activités proposées aux  enfants de 0 à 17 ans, le coin-livres accueille 4 fois par semaine des petits de 0-6 ans avec leurs nounous pour favoriser leur socialisation. Afin de toucher un public plus large, les assistantes sociales  proposent également cette activité aux familles hébergées dans les hôtels sociaux. Cela favorise ainsi la mixité des publics.

Cette mixité se retrouve  également dans le cours de FLE (Français comme Langue Etrangère) suivi par des étrangers primo arrivants comme par des cadres anglophones travaillant dans le quartier.

Pour les enfants ou les ados, les activités ne manquent pas : des activités ludiques ou de l’accompagnement scolaire, des activités sportives ou culturelles pendant les vacances, du théâtre, des ateliers hip hop ou percussions, éveil musical pour les petits.

Cerise est un heureux mélange d’activités, d’âge, de population où chacun tire sa richesse de la rencontre avec l’autre.

theatre bis cerise

 

Partager sur : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone